Après les misérables petits 10km d'hier, je suis...

Publié le par Poirier Nicolas

Après les misérables petits 10km d'hier, je suis dans le même état aujourd'hui que Thierry Lhermitte dans le diner de cons. Bref, j'agonise derrière mon PC. L'idée n'est pas de me plaindre, mais de dire à tous mes amis qui ont couru un jour un marathon :

Tas de masos.

Commenter cet article